Adjuvants Vaccinaux et Cancer

par Dogs Naturally Magazine
(reproduit avec l'autorisation de l'auteur)

cancer

En 2010, Veterinary Pet Insurance Co. (VPI), le fournisseur d'assurance maladie pour animaux de compagnie le plus ancien et le plus grand de la nation, a reçu plus de 71 000 déclarations pour des diagnostics et traitements du cancer chez les animaux de compagnie - rendant les conditions liées au cancer collectivement le quatrième type de déclaration médicale le plus commun reçu pendant cette année.

Voici les 10 déclarations les plus courantes liées au cancer reçu chez VPI en 2010:


Conditions cancéreuses

  1. Lymphosarcome ou Lymphome
  2. Cancer de la Peau  (Néoplasie maligne de la peau)
  3. Cancer de la Rate
  4. Cancer de l’Os ou de l’Articulation
  5. Cancer des Paupières
  6. Cancer Hépatique (Foie)
  7. Cancer Thoracique (Poitrine)
  8. Cancer de la Vessie
  9. Cancer du Cerveau ou de la Moelle Epinière
  10. Cancer Orale (Gueule

Le traitement de ces cancers peut être un fardeau financier considérable.  En 2010, les assurés VPI ont dépensés plus de $26,4 millions sur le top 10 des conditions liées au cancer.   Le cancer du cerveau ou la moelle épinière était le plus cher sur la liste, coutant aux assurés une moyenne de $720 pour le diagnostic et les options thérapeutiques non chirurgicales.  Pour ceux qui ont choisi de poursuivre des traitements chirurgicaux pour cette condition, les assurés ont encourus $2642 en moyenne.

«Il est important que les gens réalisent la prévalence de cette maladie chez les animaux de compagnie, » a déclaré le Dr Carol McConnell, vice-président et chef officier de médecine vétérinaire pour VPI. « Les propriétaires doivent se familiariser avec les signes et les symptômes du cancer de l’animal de compagnie, ainsi que de considérer les responsabilités financières impliquées dans le diagnostic et le traitement de cette maladie.  Que ce soit par un compte d'épargne, un crédit supplémentaire et/ou de l'assurance pour animaux de compagnie, la préparation financière est la clé. » Peu importe de quel côté vous êtes du débat sur les vaccins, il est important de réaliser que les vaccins peuvent causer le cancer chez les animaux de compagnie. Il y a plusieurs raisons pour cela, mais l'un des ingrédients les plus dangereux dans les vaccins semble être les adjuvants vaccinaux.

Les adjuvants vaccinaux sont des substances chimiques qui sont censés accroître la réponse immunitaire au vaccin. Il existe plusieurs types d'adjuvants.  Certains des adjuvants les plus courants comprennent l'hydroxyde d'aluminium, le phosphate d'aluminium et le phosphate de calcium.

Le vétérinaire Patricia Jordan, déclare que l'Organisation Mondiale de la Santé a nommé l'hydroxyde d'aluminium, un composant de la plupart des vaccins vétérinaires actuellement utilisés, un cancérogène de grade 3 sur 4,  le grade 4 étant le plus cancérigène.  Les vaccins vétérinaires qui incluent ces adjuvants cancérigènes sont la Rage, la Leptospirose et le Lyme.

Sur la page 305 du rapport Monographe d’IARC sur l'Evaluation des Risques de Cancérogénicité pour l'Homme: Volume 74, Organisation Mondiale de la Santé, Centre International de la Recherche sur le Cancer, 23 février- 2 mars 1999 sous Résumé de la Date du Rapport et Evaluation, Section 6, cela apparaît:

6,3 Etudes Vétérinaires
« Au moins 563 cas de sarcomes associés au vaccin chez les chats ont été signalés en seulement six ans, avec une incidence annuelle estimée de 1-13 par 10 000 chats vaccinés. Les sarcomes associés aux vaccins ont été la plupart du temps associé à l'administration de vaccins félins récemment introduites contenant un adjuvant. Les tumeurs qui se développent sur les sites de vaccination sont morphologiquement différents de ceux qui se développent sur des sites de non-vaccination.  Une étude de cohorte a constaté que les chats développés des sarcomes dans un temps plus court sur les endroits utilisés pour la vaccination que sur des endroits de non-vaccination et qu'il y avait un risque accru pour le développement d’un sarcome avec une augmentation du nombre de vaccins à un endroit donné. »

De toute évidence, il y a une association entre les adjuvants d'aluminium et le cancer chez les animaux. Le danger n’est pas limitée cependant à des animaux de compagnie: de nombreux vaccins pour les nourrissons, les tout-petits et les adultes humains contiennent également de l'hydroxyde d'aluminium, par exemple, l’Anthrax [qui depuis octobre 2011, va commencer à être tester sur les enfants par la FDA pour voir comment ce vaccin fonctionne chez eux], la DTaP, la DTaP-HepB-IPV, le Td (Massachusetts), l'Hépatite A, l’Hépatite B et la Tdap.

 

 

This article is copyright of Dogs Naturally Magazine and reproduced with permission. To view more great articles, visit dogsnaturallymagazine.com