Raw Meaty Bones: Les Coûts et les Economies
par Dr. Tom Lonsdale
(reproduit avec l'autorisation de l'auteur)


 

Peu importe l´angle sous lequel on examine la question, les avantages du Raw Meaty Bones (os crus entourés de viande) dépassent largement ses coûts. Votre animal pourra bénéficier d’une bonne santé et d´une longue vie, de belles dents éclatantes, d’un pelage lustré et de visites réduites chez le vétérinaire. Vous pourrez jouir, en toute conscience, du sentiment d’avoir fait ce qui était le mieux pour votre animal. Et ce, en diminuant l’odeur fétide émanant des deux extrémités de votre animal ainsi que la quantité d’excréments produite par ce dernier, celle-ci étant beaucoup moindre que celle produite par les animaux nourrit avec de la nourriture industrielle.

Avant de débuter le Raw Meaty Bones avec votre animal, comptabilisez en premier lieu le coût de la nourriture industrielle avec laquelle vous le nourrissez présentement. Additionnez ensuite le coût de l’assurance vétérinaire ainsi que tous les coûts associés auxdites visites chez le vétérinaire incluant les coûts de transport, de médications et peut-être même les jours de travail manqués pour prendre soin de ce dernier.

Notre objectif est de vous faire économiser de l’argent et d’épargner à votre animal des souffrances inutiles et des problèmes de santé. À Sydney, en Australie, mes clients affirment qu’ils leurs en coûtent environ le tiers de ce qu’il leurs en coûtaient avec la nourriture industrielle, les frais vétérinaires ayant pratiquement disparus. Dans une entrevue à la télévision, Leah Ryan mentionnait qu’elle dépensait environ 1 200,00 $ par mois en frais vétérinaires pour son élevage de colley. Lorsque Leah a modifié l´alimentation de ses chiens pour le Raw Meaty Bones (os crus entourés de viande), c´est-à-dire une alimentation plus naturelle, ces coûts ont été réduits à « zéro ». L’émission

« Money » de la chaîne 9 a effectué une comparaison des coûts reliés à l’alimentation des animaux familiers et a formulé le commentaire suivant : « La diète naturelle proposée par Tom Lonsdale vous fera économiser énormément d’argent. »

Les produits les moins coûteux sont ceux qui sont gratuits. Premièrement, l’eau coulant de nos robinets, laquelle sera toujours disponible pour vos animaux. En second lieu, les déchets de table peuvent constituer une valeur ajoutée à la diète d’un chien. (Certains chats et furets apprécient les déchets de table en petites quantités). Lorsque les restes de nourriture quittent nos assiettes, ils sont en un sens « gratuits ». En plus, les déchets de nourriture nous coûtent très cher à nous et à notre chère planète au niveau écologique, énergétique, et des émissions de carbone émises. Rappelez-vous le dicton : « l’économie protège du besoin ». Il est préférable de donner vos déchets de table (sains) à vos animaux et par le fait même aider la planète ainsi que les générations futures de gens et d’animaux.

Si vous habitez en région rurale, vous avez peut-être accès aux animaux morts sur la route. Pourvu que les animaux décédés soient frais et qu’ils ne soient pas protégés par la loi, ils peuvent constituer une bonne source de nourriture entièrement naturelle et gratuite. Vous connaissez peut-être des chasseurs, des pêcheurs ou des éleveurs qui peuvent vous fournir en aliments naturels pour des sommes dérisoires ou même gratuitement. Certains marchés de poisson et abattoirs vous permettront d’emporter leurs déchets gratuitement votre investissement étant lié au temps, au transport et à un vieux congélateur pour conserver la nourriture.

Lorsque c’est possible achetez en grosse quantité et récolter les bénéfices. Aux États-Unis, de nombreux propriétaires d’animaux forment des coopératives pour se ravitailler en carcasses d’animaux, os crus entourés de viande, abats, lapins et poulets. Vérifiez avec les autres propriétaires d’animaux sur les forums de discussions et faites des recherches sur les fournisseurs de nourriture crue. Le boucher local de même que le supermarché local peuvent constituer une bonne source d’approvisionnement. Les produits en vente à ma boutique d’animaux aujourd’hui, le 2 octobre 2007, se vendent :

 

Cous d'agneaux: 1,37€ le kilo
Morceaux d'agneau (cage thoracique inférieure): 1,79€ le kilo
Ailes de poulet: 1,37€ le kilo
Carcasses de poulet: 1,00€ le kilo

On retrouve par contre une large quantité de produits style « barf » dans les congélateurs des animaleries. La composition de ces produits est variée et contient notamment des légumes réduits en purée, du riz, de la viande hachée et de la poudre d’os. Ces produits, bien qu’ayant une vague ressemblance avec une alimentation naturelle, sont soi-disants « naturels » et présentent des allégations santé douteuses. Les plus dispendieux sont de l’ordre de 4,40€ le kilo ce qui représente de trois à quatre fois le coût de la diète Raw Meaty Bones.

Pour les rares occasions où vous manquez de nourriture, votre pouvez faire jeûner votre animal pour une journée. Mais, si besoin est, nourrissez-le simplement avec du poulet frais acheté à l’épicerie. Au prix d’aujourd’hui, il se vend 2,75€ le kilo et les œufs, dont la teneur en protéines est la plus élevée, se vendent 2,34€ le kilo.

La bonne nourriture n’a pas à être onéreuse. Par contre, la santé est inestimable.

 


 

-Retour