"Au Secours, Mon Chien Grogne!"

par Jill Porter, QUALITY AUSSIES
(reproduit avec l'autorisation de l'auteur)

 

Pensez que grogner c’est une bonne chose.  C'est une façon pour qu’un chien avertisse qu'il est mal à l'aise avec une situation.   C'est sa façon le plus simple de dire que ce qui se passe le rend mal à l'aise.   Beaucoup de gens pensent à tort que grogner est mauvais, alors ils punissent le chien pour l’avoir fait.   Ils arrêtent le grognement du chien, mais ne font rien pour répondre aux raisons pour lesquelles il grogne.   Alors, si le chien est dans une autre situation dans laquelle il se sent mal à l'aise, il peut pincer ou mordre sans grogner, car il a été puni pour avoir grogné dans le passé.  Puis il est accusé d’avoir  « mordu sans avertissement. »  Ce n'est pas vraiment sa faute, comme il a été maintes fois corrigé pour ses grognements.

Au lieu de cela, le propriétaire devrait aborder la raison pour laquelle le chien grogne.   En prenant des mesures pour lui faire sentir plus à l'aise avec la situation, il n'aura aucune raison de grogner.   Selon ce qui se passe, un bon moyen d'aider le chien est d'utiliser des friandises pour l'aider à construire une association positive.   S’il grogne à un autre chien qui s'approche de trop près, avant que le chien s'approche de trop près, commencez à lui offrir des friandises pour garder son attention sur vous et non pas grogner.  N’attendez pas qu’il grogne pour donner la friandise, car sinon vous récompensez le grognement et il va continuer à grogner à l'approche d'un autre chien.   L'idée est de gardez le chien à une distance suffisante où votre chien ne se sent pas menacé et de peu à peu diminuer la distance entre les deux sans que votre chien sente la nécessité de grogner et tout en continuant à lui donner des friandises.  Cela peut prendre plusieurs séances, mais si c'est fait correctement, vous pouvez aider votre chien à se sentir à l'aise.   Le même processus peut être fait avec n'importe quoi, humain ou animal, qui lui fait grogner.

S’il grogne pendant le toilettage, utiliser le même concept, en lui donnant des friandises avant qu'il commence à grogner et faites de petites parties du toilettage. Augmentez progressivement ce que vous faites, tout en lui donnant des friandises,  jusqu'à ce qu'il puisse tolérer tout cela sans grogner et sans stress.

Vous pouvez appliquer ce concept à tous les domaines de vie de votre chien, jusqu'à ce que vous ayez un chien qui grogne rarement, car il ne sent pas la nécessité. Et, vous aurez construit un grand niveau de confiance, puisque le chien voit que vous comprenez son malaise et que vous travaillez pour l'aider à se sentir en sécurité, plutôt que de le punir pour vous avoir dit qu'il est mal à l'aise.