Arrêtez de Promener votre Chien

par Stacy Greer
(reproduit avec l'autorisation de l'auteur)

 

« Attendez une minute, est-ce que vous venez de dire de ne pas promener mon chien ? Êtes-vous folle ? ». . . en fait, je suis assez saine (la plupart du temps, ne demandez pas cela à mes enfants ou à mon mari qui pourrait dire différemment !)
La vérité est que je sais très bien lire les chiens, comprendre leur comportement et travailler avec chaque chien sur ce dont ils ont réellement besoin contre ce que nous pensons qu'ils ont besoin. Il est très important de comprendre ces choses afin d'aider vraiment les chiens.

Cela peut paraître un peu obscur parfois, c'est-à-dire comprendre ce que les chiens ont besoin contre ce que nous pensons qu'ils ont besoin. Tout le monde suppose que tous les chiens doivent être promenés (ou avoir de l’exercice plus intense que la promenade) tous les jours. Ceci est particulièrement vrai pour les chiens actifs et jeunes ainsi que pour certaines races spécifiques. Examinons pourquoi cela peut ne pas être bénéfique pour les chiens actifs, quel que soit le niveau d'énergie ou la race.

Il a été inculqué dans les têtes des propriétaires de chiens que la promenade les rend plus calmes, plus détendus et moins susceptibles d'avoir des problèmes de comportement. Hmmmm, pas vraiment. Je veux dire, un peu. Laissez-moi vous expliquer. . .

Je ne veux pas dire que les chiens n'ont pas besoin d'exercice. Je ne dis pas cela du tout. Le mouvement et l'exercice sont importants pour toutes les créatures. Donc, comprenez-le bien l'exercice est très important pour votre chien. Cependant, cela ressemble plus à une stratégie créative et à une œuvre d'art pour déterminer ce qui est le mieux pour chaque chien en matière d'exercices et de débouchées énergétiques. Chaque chien est un individu, même dans la même race et/ou patrimoine génétique.

EST-CE QUE VOTRE CHIEN SE « QUALIFIE » ?

Dans l’ensemble, cet article s'adresse aux types de chiens hyperactifs, difficiles à calmer malgré ce que vous faites, réactifs lorsqu’ils sont en laisse (ou pas), mais pas pour les chiens qui sont déjà mentalement stables et qui peuvent se détendre facilement. Cependant, il est important de noter que je pense que cela profiterait à tous les chiots, les chiens actifs et de travail ; et certainement tous les chiens réactifs, agressifs et/ou anxieux/en manque de confiance !

CE QUE L'EXERCICE FAIT POUR LES CHIENS.

L'exercice amènera votre chien à avoir une santé physique maximale, surtout si vous faites des régimes d'exercice vigoureux ou prolongés. Bien que cela soit génial pour la santé et le bien-être physique de votre chien, il pourrait avoir un effet contre-productif sur la stabilité mentale.

Habituellement, les chiens adolescents, hyperactifs, facilement excitables et actifs sont les chiens les plus exercés parce qu'ils sont les plus difficiles à vivre. La pensée commune est que le chien est super actif/surexcité/énergétique et a besoin de plus d'exercice pour libérer cette énergie et aider à « le calmer ». Lorsque, en fait, ce qui se passe habituellement c’est qu’il y a d'énormes déversements d'adrénaline plus que vous exercez votre chien qui, à son tour, rendra l'état mental de votre chien plus chaotique. Pourquoi ? Parce que la plupart des chiens qui se comportent de cette manière, en premier lieu, sont déjà mentalement chaotiques et ont besoin de plus d'exercices de relaxation et d'apaisement, mais pas plus d'adrénaline.

Il y a un autre problème qui consiste à compter sur l'exercice physique uniquement comme un moyen « d’épuiser votre chien », ou d'essayer de vivre par le mantra qu’un chien fatigué est un bon chien. Vous allez maintenant créer un chien qui nécessite de plus en plus d'exercice car votre chien devient plus en forme. Le chien, au départ, sera fatigué et aura peut-être même un  « meilleur » comportement, mais ça va bientôt s'attenuer et vous passez maintenant vos journées à essayer de trouver un exercice plus intense ou à allonger le temps que vous exerciez votre chien afin d'obtenir l’'effet de chien épuisé.

NE FAITES RIEN.

Permettez-moi de le répéter, je ne préconise pas que vous brûlez vos laisses et que vous arrêtiez vos randonnées le week-end. Cependant, je dis que vous pouvez vous détendre, et que vous le devrez ! Si vous n'avez pas envie de promener le chien aujourd'hui, ne le faites pas. Il sera ok. Si vous n'avez tout simplement pas l'énergie de sortir pour que votre chien fasse des allers retours en courant derrière la balle, alors ne le faites pas.

Les chiens reçoivent trop peu de formation et très peu d'activités cérébrales. Le manque d'exercice n'est pas le problème que je rencontre avec les chiens avec lesquels je travaille. Ce n’a pas été le problème depuis 18 ans de travail avec les chiens. Le problème est le manque d'équilibre approprié entre la stimulation mentale et physique.

Il convient de noter que la génétique joue un rôle dans les niveaux de stress et les comportements chez les chiens. En fait, la génétique joue un rôle plus important dans la plupart des comportements de nos chiens que je pense que les gens sachent. Bien sûr, il y a des chiens avec des antécédents auxquels nous ne pouvons jamais être au courant et des chiens qui sont un mélange de génétique différente. Cela ne veut pas dire que nous pouvons contrôler cela tout le temps, c’est juste pour dire que parfois ce n'est pas complètement la faute du propriétaire qu'ils ont un chien comme ça, bien que ça le soit parfois.

Beaucoup de gens ont tendance à marcher autour de la vie du chien au lieu de faire en sorte que le chien s'adapte à leur vie. Il est vital pour le mental d'un chien d'apprendre que parfois, il peut simplement se reposer et ne rien faire. Rien. Oui, rien. Nada. Que dalle. Attends, pourquoi diable pensez-vous que je devrais m'attendre à ce que mon Labrador hyper énergétique se couche sur le tapis ? Qu'en est-il de mon Border Collie qui ne dort pas pendant la nuit, sauf si je fais quelque chose avec lui ?

Je vais aborder un peu les détails des choses à faire et comment les faire. . .

SUREXCITATION.

Voici le problème. La surexcitation. Les chiens à haute énergie qui sont généralement trop exercés physiquement ou sous-stimulés mentalement, ou bien les deux, ont tendance à être les chiens les plus difficiles à vivre avec. Pourquoi? Parce que les propriétaires font ce qu'ils pensent qu'ils devraient - exercer le chien tous les jours, parfois pendant de longues périodes. Mais qu'est-ce qu'ils ne font pas? Les propriétaires n'enseignent pas leur chien à se détendre et à garder ses niveaux d’excitation maitrisés. Ils ne fournissent pas non plus certains ou tous les éléments suivants : les activités du cerveau, la formation, les règles, les limites et/ou la cohérence avec la plupart de ces éléments.

Les chiens avec des niveaux élevés d'excitation manifesteront leur manque de capacité à ne rien faire dans des comportements qui sont généralement très ennuyeux à vivre avec. C'est souvent un chien qui ne peut pas se détendre ou se coucher paisiblement pendant plus de 10 minutes, ou un chien qui aboie sans cesse, ou un chien qui laisse tomber la balle à vos pieds tous les 5 minutes, ou un chien qui marche ou gémit pour apparemment aucune raison, ou un chien qui grignote et est très destructeur, ou un chien qui est réactif en laisse envers d'autres chiens et/ou personnes. . . Il existe beaucoup, beaucoup, beaucoup de comportements qui se manifestent par excitation. Les niveaux d'excitation de ces chiens deviennent tellement déréglés qu'ils se manifestent dans le stress, le mauvais type, et vous avez un chien difficile à gérer d'une manière ou d'une autre.  Très souvent ce sont ces chiens qui remplissent les refuges.

EXCITATION & STRESS, CE N’EST PAS NORMAL ?

Nous ne pouvons pas avoir de chien vivant dans une bulle, tous les chiens deviennent excités à un moment donné et ont également été stressés de différentes manières et situations. Ce sont toutes des choses qui se produisent dans la vie ; nous pouvons aider nos chiens à surmonter l'excitation et le stress dans les situations, quand on leur donne les outils appropriés pour le faire. Cependant, trop souvent, les propriétaires de chiens ne disposent pas des outils appropriés pour faire face ou éviter les excès d'excitation et le stress, ou pire, les outils pour comprendre ce que c'est et à quoi cela ressemble. Lorsque cela se produit, les chiens manifestent ces choses trop souvent et les propriétaires pensent que c'est simplement la façon d’être du chien est tombent victime du mantra d’exercer encore plus votre chien. Ils ne se rendent pas compte qu'ils peuvent vraiment avoir un chien calme et détendu avec la formation appropriée et la compréhension de tout cela ! [Insérer un soupir de soulagement]

EST-CE QUE MON CHIEN A VRAIMENT BESOIN DE MOINS D’EXERCICE ?

Ma première suggestion est de comprendre ce que votre chien dit et fait et pourquoi. Comprendre le langage corporel et les signaux de communication vous amènera très loin avec votre chien, très, très loin. Aussi, trouvez un formateur bien éduqué dans ces deux choses. Pas tous les formateurs le sont, ils devraient l'être, mais beaucoup ne le sont pas.  Un œil formé peut regarder votre chien et vous éduquer sur le pourquoi et comment de tous ses comportements en observant et en travaillant avec vous.

VOTRE BILLET D'OR.

La première chose à faire est d'enseigner à votre chien de ne rien faire ... et être ok avec ça. Ça va vous sauver. Point barre, c’est tout. Ces types de chiens ont besoin d'apprendre à se détendre, en fait, ils doivent être formés à la façon de le faire parce qu'ils n'ont pas la capacité de le faire eux-mêmes. Et les chiens qui ont beaucoup d’exercice et semblent encore incapables de se calmer doivent aussi apprendre cela. C'est votre première ligne de défense !

Alors, avant de faire n'importe quoi d’autre. Vous devez faire cela. Apprendre à votre chien de ne rien faire. Absolument rien. Cela leur apprend qu'ils peuvent être là et être à l'aise avec tout ce qui se passe autour d'eux. Si vous souhaitez jouer un jeu, sortir en promenade, ou les entraîner, vous le ferez. Cependant, si vous ne le faites pas, Médor devrait être cool avec l'attente et doit rester calme.

Faire cela n'est pas sans travail, principalement une masse de patience et de cohérence. Restez cool, calme et organisez les choses pour que votre chien réussit, c'est-à-dire ne pas le mettre dans une situation où il peut pratiquer les comportements que vous ne voulez pas. Cela peut signifier de le mettre dans une caisse de transport quand vous ne pouvez pas interagir avec lui ou autre chose. Mais pour l'instant, vous n'êtes pas autorisé à laisser votre chien être hyper-fou et exigeant, si cela accompagne le répertoire de votre chien.

« Se Détendre sur un Tapis » est un protocole sur la façon d'enseigner à votre chien à se détendre sur un tapis/lit. « L’Exercice de Rien » inventé par Sue Sternberg, est aussi un excellent exercice à enseigner.

* Merci de noter : Se Détendre sur un Tapis n'est pas la même chose que d'enseigner à votre chien à aller se coucher sur un tapis/lit sur signal (quand vous le demandez). Cet exercice consiste à enseigner et à créer le calme sur un tapis/lit. L'un est l’enseignement d’une commande, « va sur votre lit ! » (en mode entraînement et cerveau toujours allumé), l'autre est l’enseignement d’un état émotionnel (calme/détente où le cerveau est éteint).

Entraînez également votre chien à se détendre calmement dans une caisse de transport, derrière une barrière et/ou dans un parc.  Je préfère la caisse de transport car elle peut être utilisée lors d’un voyage et pour beaucoup d'autres raisons.

JEUX D'ENRICHISSEMENT, MATÉRIEL ET PUZZLES.

C'est votre prochaine ligne de défense. Faites bouger le cerveau de votre chien. Ces choses sont de superbes façons de faire cela sans vraiment faire grand-chose vous-même. Ceux-ci peuvent bénéficier au chien pendant que vous êtes occupé et/ou au travail, au téléphone... Cependant ... mais, mais, mais ... il est très important de lire la partie suivante.

C'est pourquoi j'ai écrit cet article. Vous pouvez utiliser Google toute la journée et trouver des jeux et des puzzles stimulants et comment les utiliser... Vous pouvez également lire tout ce qui concerne une « solution » pour les chiens hyper-excités et les chiens qui doivent se détendre davantage. Mais voici le souci.  J'ai travaillé avec les propriétaires qui déclarent : « Nous avons arrêté d’aller jouer dans le parc à chiens et nous avons incorporés beaucoup d'activités cérébrales et de stimulation mentale, mais nous ne sommes toujours pas exactement où nous voulons être. » Cela se produit parce qu'ils n'ont pas enseigné au chien à se détendre et à ne rien faire (voir ci-dessus « Votre Billet d’Or »).

Donc, il est important de passer par les étapes ici comme je les ai écrites. Maintenant, une fois que votre chien a appris quelques grands exercices de relaxation et peut réellement ne rien faire, alors vous êtes prêt à commencer par ces activités amusantes du cerveau. Vous pouvez évidemment faire ces choses en même temps que vous enseignez la détente (je ne veux pas dire exactement en même temps, mais en même temps que la formation), mais vous devez faire le protocole de relaxation et L’Exercice de Rien.

Il y a tellement de choses amusantes et attrayantes que vous pouvez faire avec votre chien. Beaucoup d'entre eux sont des produits de bricolage, mais il y a beaucoup de choses que vous pouvez acheter aussi. Je ne pourrais pas les énumérer ici. Alors je suis allé faire une page Pinterest pour vous ! Il n’y a pas de quoi. Je vais en ajouter de temps en temps alors mettez la page dans vos favoris et jetez un coup d’œil pour les mises à jour.

Maintenant, comment s’y mettre exactement ... Voici un petit ordre pour que vous puissiez faire des choses ... et j’ai même rajouté de l’exercice dans la liste ! Que diable, oui ! Vous avez juste dû lire jusque-là pour voir que je ne suis pas un imbécile.

METTRE EN OEUVRE LE PROTOCOLE EN 8 ETAPES : LE CHIEN D’UN CALME OLYMPIEN.

UN.

Arrêtez tous les exercices que vous faites actuellement. Ouaip. Tout. Si vous habitez où vous n'avez pas de cour ou de zone que votre chien peut aller faire ses besoins sans être promené, bien sûr, sortez votre chien pour une pause pipi. Cependant, ne faites pas une balade d'exercice, pour l'instant. Seules les promenades pour les besoins.

DEUX.

Nourrissez votre chien en utilisant un puzzle alimentaire pour au moins 1 repas par jour, sinon tous (en supposant que vous nourrissez 2 fois par jour au moins). Nourrissez votre chien avec des aliments de haute qualité et ajoutez un probiotique pour chien à sa nourriture. La connexion cerveau-intestinale n'est pas un mythe et les chiens avec une mauvaise alimentation/une mauvaise santé intestinale ont souvent au moins des bizarreries de comportement et au pire des problèmes majeurs de comportement.

TROIS.

Travaillez sur le protocole de relaxation et l’Exercice de Rien autant que vous le pouvez tous les jours. C'est un must, must, must. Vous ne pouvez pas sauter cette étape ! Je vous promets que vous me remercierez plus tard.

QUATRE.

Travaillez sur des jeux dans la caisse de transport et des exercices de contrôle de l'impulsion. Faites ceci pendant environ 5-10 minutes par jour, 2-3 fois par jour.

CINQ.

Incorporez des jouets et des activités d'enrichissement pour votre chien, peut-être pendant que vous prenez un coup de téléphone dans l'autre pièce ? Peut-être que vous devez faire le dîner? Peut-être voulez-vous vous rattraper sur vos courriels ? Peut-être que vous voulez simplement vous asseoir après le travail et ne pas s'occuper du chien [qui doit habituellement être promené pour éventuellement le calmer ?!] Trouvez différents moments que votre chien peut faire certaines de ces activités.

Lorsque Médor a terminé une activité ou peut-être deux, alors il devrait se détendre sur son lit ou son tapis pour vous. Si vous avez des choses à faire, Médor devrait être en train de se décontracter pendant que vous vous occupez de tout ce que vous avez à faire. Ne commencez pas à lui lancer activité après activité après activité. Rappelez-vous que nous l'enseignons à se détendre quand nous le voulons, mais aussi à fournir une stimulation mentale adéquate pour travailler son cerveau.

SIX.

Entraînez votre chien et intégrez plus d'exercices de contrôle des impulsions avec l’entraînement. Travaillez sur le contrôle des impulsions ainsi que quelques commandes basiques sera extrêmement bénéfique.

SEPT.

Promenez le chien. Si vous avez travaillé sur les choses ci-dessus et vous vous sentez confiant dans votre nouveau chien et sa capacité à se détendre au besoin, vous pouvez maintenant le promener. Il existe cependant des règles. La promenade ne peut pas dépasser 15 minutes et devrait être une promenade où vous incorporez de l'entraînement et de bons reniflements au sol. Oui. Donc, si votre chien a besoin d'un travail dans la rubrique entraînement, alors c'est là qu'un bon professionnel va être inestimable pour vous.

Dans l'intervalle, parce que nous savons tous que vous vouliez une aide gratuite sur ce point, je vais proposer quelques choses à faire pendant que vous entraînez votre chien. Démarrez une minuterie. Ne dépassez pas 15 minutes !

1) Travailler sur les check-in. C'est là que le chien vérifie avec vous avant de partir vers l’avant ou peut-être quand ils ressentent un peu de malaise à propos de quelque chose. Habituellement, ils regardent vers le haut ou à l’arrière dans votre direction. Lorsque cela se produit, cliquez/récompensez [ou dites « Oui ! » /Récompensez]. Cela devrait être pratiqué à l'intérieur, avant d'aller en promenade. Ensuite, vous l'incorporez avec vos promenades.

2) Tournez et reculez souvent. Marchez en ligne droite est ennuyeux et met le chien en mode pour tirer. Donc, à moins que votre chien maîtrise déjà les compétences d’une marche en laisse avec une laisse lâche, c’est important à faire. Je l'appelle des mouvements de danse. Il y a beaucoup de jeu de jambes quand je sors mes chiens en laisse ! Ça force le chien de rester en mouvement tout en entraînant une bonne laisse lâche. Sans perdant !

 3) Laissez-le être un chien, avec autorisation. Après avoir fait travailler votre chien à marcher avec une laisse lâche et à vous regarder de temps en temps, laissez votre chien être un chien. La meilleure façon de le faire c’est de permettre à votre chien de renifler. Le reniflement pour les chiens est très, très gratifiant et mentalement engageant. Donc, je donne généralement à mes chiens un indice pour faire cela. Vous pouvez utiliser ce que vous voulez comme signal, mais le mien est « t’es libre » pendant que je pointe du doigt. Ensuite, le chien peut aller au bout de la laisse et renifler, renifler, renifler. Quand nous finissons avec ça, je dis « d'accord, on y va ! » et il devrait revenir à ma gauche et nous commençons notre retour vers la maison, en utilisant les étapes 1 et 2 ci-dessus.

4) Retour à la maison. Rappelez-vous que toutes les étapes ci-dessus ne se produisent que dans un court laps de temps (pas plus de 15 minutes) et pas à 5 km de votre maison. Vous ne devriez pas aller loin, l'objectif principal est que c'est une promenade d'entraînement pas un moyen de fatiguer votre chien physiquement. Donc, faites ce qui précède pendant 15 minutes (ou moins si votre chien est trop hors de contrôle ou pas concentré) et rentrez chez vous. Demain est un autre jour.

HUIT.

Répétez les étapes 1 à 5 jusqu'à ce que votre chien puisse être un chien calme et détendu à la maison et faire des choses quand vous le voulez. Si votre chien ne peut toujours pas se détendre lorsque vous parcourez Facebook ou pendant que vous regardez New York Police Judiciaire, vous n'êtes pas prêt à augmenter le régime d'exercice de votre chien. Alors, ne le faites pas. Non. Rincez et répétez tout ce processus en mettant l'accent sur les exercices de relaxation si vous n’avancez pas.

Une fois que vous êtes vraiment confiant dans la capacité de votre chien à se détendre, vous pouvez rajouter lentement votre régime d'exercice régulier, que ce soit la marche, le footing, la randonnée, l'agility, la natation ... quoi que ce soit. Cependant, vous devez rester fidèle au protocole ci-dessus - relaxation, enrichissement mental et entraînement - tout en ajoutant votre exercice. Si vous retombez dans le régime de l'exercice physique seul, votre chien va régresser et finir par redevenir le chien que vous aviez avant de commencer.

Vous pouvez également discuter de certains compléments alimentaires de relaxation avec votre vétérinaire si votre chien est vraiment à l'affût (un professionnel qualifié peut habituellement vous dire si votre chien est assez stressé pour que cela soit justifié et vous suggèrera de discuter de cela avec un vétérinaire). Le L-Théanine et le Lactium ont été prouvés pour être extrêmement bénéfique pour les chiens qui ont besoin de se calmer et/ou ont une certaine anxiété qui nécessite une intervention. (Certains chiens, bien que ce ne soit pas commun, peuvent avoir besoin de quelque chose de plus fort, comme les médicaments pharmaceutiques réels pour les aider. Dans ces cas, un vétérinaire comportementaliste serait le mieux adapté pour vous aider à décider ce qui est le mieux.)

EN CONCLUSION.

Cet article peut faire tourner votre tête. Et peut-être vous faire penser - Non, je vais continuer à faire ce que je fais, c'est trop de travail ! Cependant, vous devriez savoir que si vous pouvez vous engager à faire ces choses, vous aurez un chien qui se détend quand vous le voulez, mais heureux de jouer, de courir et de s’amuser lorsque vous le souhaitez. Vous construirez simplement un bouton « désactivé » pour votre chien avec ce protocole. Il y a tellement de chiens qui manquent « d’interrupteur » et ce n'est pas seulement un peu ennuyeux (parfois c'est super ennuyeux !) mais cela provoque aussi un véritable chaos mental. C'est comme si le cerveau de votre chien ne pouvait pas s'arrêter. Ce n'est pas sain et il n'est pas amusant de vivre de cette façon non plus. La réalité est que votre chien sera non seulement beaucoup plus facile à vivre, mais il vous remerciera pour cela car il pourra vraiment se détendre non seulement physiquement mais mentalement.

Je dirais aussi que trouver un professionnel qualifié dans l’entraînement positif sera extrêmement bénéfique si vous avez un chien comme celui-ci et, si nécessaire, un vétérinaire pour collaborer avec votre entraîneur pour les meilleures options.