La Socialisation de votre Chiot Aussie

par Jill Porter, QUALITY AUSSIES
(reproduit avec l'autorisation de l'auteur)

 


 
Il est très important de comprendre que la période critique pour socialiser un chien se termine à 16 semaines d'âge.   Ce qui arrive au chiot avant cet âge aura plus d'impact sur le chien adulte qu’il devient, que tout ce qui arrivera plus tard.   Donc, si un éleveur garde les chiots dans un chenil à l'extérieur durant cette période plutôt que de les élever dans la maison et de les sortir pour diverses activités sociales et des possibilités d’éducation, les chiots ne peuvent jamais être en mesure d'atteindre leur vrai potentiel.   Cela ne peut pas être suffisamment accentué.   Il est essentiel que le chiot dans une maison avec son nouveau propriétaire et n'importe quel chiot qui est encore chez l’éleveur, est bien socialisé à toutes sortes de gens y compris des enfants, aux autres animaux et à de nombreuses situations qu'il rencontrera dans une vie normale avec les humains !  Il existe de nombreux articles et études qui ont été faites dans ce domaine, donc si vous voulez en savoir plus, vous pouvez faire une recherche sur le web pour des phrases comme "période critique de socialisation chez le chien". Même après 16 semaines d'âge, il est encore très important d'envisager un plan de socialisation bien pensé.  

Qu'est-ce que la socialisation ?  Vous entendez ce terme beaucoup, mais qu'est-ce que cela signifie vraiment ?  La socialisation ne signifie pas seulement d’amener votre chien en public, ou de l'exposer à un certain nombre ou type de personnes.   Cela signifie de l'habituer à toutes sortes de manipulations telles qu’avoir ses pieds, sa gueule et ses oreilles touchées, être retenus pour le toilettage ou des soins médicaux et bien d'autres choses.   Cela signifie de l’exposer à une grande variété de situations, de bruits, de gens et d'autres animaux et bien d'autres choses, de sorte qu'il soit épanoui et confiant dans sa vie.   Cela signifie des bruits domestiques comme un aspirateur, la télévision ou la radio, les enfants qui jouent bruyamment et ainsi de suite.  

Les chiots Bergers Australiens ont besoin de beaucoup de socialisation sensibles et contrôlés dès la naissance, si l'on veut qu’ils atteignent leur potentiel maximum.   En tant que race, selon le standard, ils peuvent être réservés avec des étrangers et ils ont des instincts de gardien très prononcés.   Qu'est-ce que cela signifie pour un propriétaire ?  S’il n'est pas bien élevé, éduqué et socialisé, vous pouvez vous retrouver avec un chien qui est trop protecteur de son foyer et sa famille, ou trop craintif.   Cela retire beaucoup du bonheur associé à la possession d'un chien, sans parler d’une responsabilité majeure.

Chiot berger australien


La socialisation doit commencer avant que votre chiot arrive à la maison.   Un bon éleveur sera impliqué avec les chiots de la naissance jusqu’au point où le chiot est transféré à son nouveau domicile.   Idéalement cela veut dire que les chiots sont nés à l'intérieur et manipulés quotidiennement, exposés à toutes sortes d’informations visuelles et auditives, à des odeurs et à différentes expériences.  
 
Vous devez faire preuve de prudence en sortant un jeune chiot (non vacciné) dans le grand monde, mais vous pouvez le faire en toute sécurité dans une certaine mesure.   Commencez en le prenant pour des promenades en voiture et des visites dans les commerces du coin qui permettent des visites d’animaux de compagnie. Ne mettez jamais un chiot sur le sol ou le laisser entrer en contact avec d'autres animaux dans le magasin à ce stade.   Idem pour les visites chez le vétérinaire, il doit être porté pour éviter d'être sur le sol jusqu'à ce qu'il ait terminé ses vaccins.   En attendant, prenez-le dans des endroits où le risque d'entrer en contact avec d'autres chiens potentiellement porteurs de maladies soient faible, mais où il peut rencontrer des gens et voir d'autres choses et bruits.   Si vous avez d'autres chiens en bonne santé qui aiment les chiots dans votre famille,  votre quartier, ou dans un cercle d'amis, le chiot peut être mis en contact avec eux après au moins le premier, si ce n'est pas le second vaccin.   Le moment le plus critique pour exposer votre chiot au plus de choses possibles, mais d'une manière contrôlée et sans dangers, est entre 8 à 16 semaines.  

Essayez de vous assurer que votre chien rencontre au moins une douzaine de personnes nouvelles par semaine au cours de sa première année de vie.   C’est important qu’il rencontre des personnes de grandes tailles, des personnes de petites tailles, des hommes avec des barbes, des gens avec des chapeaux ou des lunettes de soleil, des gens qui fument, des gens bruyants, des gens tranquilles, des gens de races différentes, des gens vêtus "bizarrement", des enfants, des gens plus âgés et ainsi de suite. Essayez aussi de lui faire rencontrer différentes races de chiens et d'autres animaux, de l’amener dans des endroits avec de fortes circulations de voitures, dans différents types de bâtiments et maisons.   Toilettez-le et faites de la manipulation pour des soins médicaux régulièrement.   De cette façon, quand il est temps d’aller chez le vétérinaire, il est plus habitué.  

chiot berger australien



Un autre concept de socialisation est de savoir COMMENT le faire.   Beaucoup de gens force leur chiot à rencontrer de nouvelles personnes, même si l'expérience est clairement accablante pour le chiot.   Essayez de garder un œil sur la façon dont votre chiot se sent.   Laissez-le dire combien de contact il veut avoir avec de nouvelles choses au début.   Ça renforce sa confiance quand vous le laissez se décider comment se rapporter aux choses, et vous pouvez l’aider à réussir en essayant de ne pas le mettre dans des situations qu’il n’est pas prêt à vivre, mais récompensez-le quand il explore et visite de lui-même.   Ne forcez-le pas à accepter des caresses s'il n’est pas à l'aise, mais laissez-le choisir le rythme.   La raison d'être prudent et de ne pas le forcer est que les chiens peuvent être très endommagés par l'inondation avec plus qu'ils ne peuvent gérer.   Vous devez avoir un équilibre d’expériences positives à ce stade,  pour obtenir un résultat idéal.   Votre chiot a besoin de croire que vous ne le mettrez pas dans une situation qu’il ne peut pas supporter.   Si vous endommagez sa confiance en le forçant à un jeune âge, vous ne pourrez jamais pleinement le récupérer.  

IMPORTANT : Quelque chose que vous ne devez jamais faire c'est de récompenser la peur ou la prudence en faisant des roucoulades au chien, en essayant de le rassurer avec des mots apaisants ou en le caressant.   Cela renforce simplement la peur ou l'incertitude.   Beaucoup de chiens, les Aussies inclut, peuvent passer par des périodes de peur pendant qu'ils grandissent, ce qui signifie que votre chiot qui est normalement très à l’aise montre tout d’un coup une peur auprès d’une nouvelle personne ou situation, ou même auprès de choses qu’il avait vu avant.  Beaucoup de gens essaient de réconforter le chien, ce qui ne fait que renforcer l'émotion et le comportement.   Il est préférable de faire semblant d'ignorer leur peur, comme si vous dites "je n'ai pas la moindre idée de pourquoi tu agis ainsi, il n'y a rien à craindre."  C'est un peu comme être en fait plutôt que d'alimenter la peur, parce que votre chien va se nourrir de vos réactions.  

Si vous avez un chien qui traverse une période de peur, continuez à le prendre partout et demandez aux gens de lui donner une friandise.   Ne parlez pas joyeusement au chien, ni faire tout ce qui peut lui faire croire que vous approuvez de son hésitation, mais regardez droit devant vous à ce que vous êtes en train de faire, en attendant que votre chien vous suive, comme si vous n’avez jamais imaginé que quelque chose lui ferait peur.   Vous pourrez l’observer du coin de votre œil, mais ne le regardez pas directement.   Vous lui dites que vous n’attendez ni prévoyez pas qu’il va avoir peur et cette information va descendre la laisse.   Ne nourrissez ni récompensez pas la peur, mais mettez les choses en place pour qu’il réussisse.   Vous pouvez le promener autour de gens et tenir une conversation avec une personne, en ignorant le chien et le chien va ressentir que ce n'est pas grand-chose  d’être près de gens inconnus.   Si vous vous approchez d'un étranger en anticipant que le chien va avoir peur, il l’aura, même s’il n’était pas enclin à l’être au départ.   Les Aussies ont l’œil pour détecter nos émotions et de réagir en fonction de cela.

chiot berger australien

 

Si vous pouvez vous inscrire dans un cours pour chiots basé sur la récompense, un cours de qualité, c’est super.   Dans certains endroits, ces types de cours sont faciles à trouver, dans d'autres ils sont plus difficiles.   Il faut trouver un formateur qui est familier avec la race et qui est à l'aise avec eux.  Regardez un cours avant de vous inscrire, si vous le pouvez.   Si à un moment vous vous sentez mal à l'aise avec les méthodes utilisées, n’amenez pas votre chiot.   La même chose s’applique si vous avez déjà commencé un programme.   Ne laissez jamais un formateur faire quelque chose à votre chien, ou vous demandez de faire quelque chose, qui rend le chien peur de vous ou d'autres personnes, ou qui endommage la confiance qu’il a en vous.  
   
Si vous commencez à voir que votre chiot aboie sur des personnes ou des choses, essayer de ne pas y porter trop d’attention, dans le bon sens ou le mauvais sens.  Votre chien va naturellement vouloir vous protéger, vous n'avez pas besoin de l'encourager dans un jeune chiot et vous ne devrez pas  le punir pour quelque chose qui pourrait être motivé par une certaine incertitude.   Si votre chiot commence à souffler (ce genre d’aboiement étouffé, ce qui indique de la peur ou de l'incertitude généralement), essayez de changer de sujet en partant dans une direction différente.   Dans ce cas, prévoir des moyens de mettre en place une prochaine rencontre similaire d’une façon pour encourager votre chiot à réagir différemment.   S’il aboyait à une personne, demandez à un ami à venir vers vous d'une certaine distance, en lançant des friandises au chiot et peut-être en disant bonjour doucement, mais pas trop fort ou trop excité.   Vous voulez que le chiot voie l'approche d'un étranger comme rien d’anormale.   Si vous vous crispez et vous anticipez une mauvaise réaction de votre chiot, vous en obtiendrez.   Si vous configurez la situation pour permettre à votre chiot de réussir et vous visualisez le succès, vous l’aurez.  
 
Quelque chose d'autre que vous devez faire c’est de comprendre le concept de gestion.   Même un "bon" Aussie peut rencontrer des situations ou des gens qu'il n’aime pas. Plutôt que d'essayer de forcer le chien à se comporter dans une telle situation, n’ayez pas peur de simplement enlever le chien de la situation.   Un exemple pourrait être un jeu enthousiaste de football dans le jardin.   Si votre Aussie veut vous « aider » ou vous « protéger » de vos amis, ou vos enfants de leurs amis, il est préférable de simplement le retirer plutôt que de laisser le chien prendre les choses en mains.   Vous pouvez continuer à travailler avec le chien dans ce type de situation, mais certains peuvent trouver la situation trop stimulante compte tenu de leurs instincts de troupeau.   Il est préférable d'enlever le chien que de le laisser mordre ! Chez l’Aussie, la poursuite d’objets en mouvement est un comportement très gratifiant (ce qui signifie qu'il se sent bien donc il n'a pas besoin de récompense extérieur comme des félicitations ou des friandises. )  Le plus qu’ils le pratiquent, le plus qu’ils le feront.   Donc, la meilleure chose à faire est d'enlever le chien jusqu'à ce que vous puissiez vous entraîner à avoir plus de contrôle sur le chien et le chien peut apprendre la maîtrise de lui-même dans cette situation.   S’il n’arrive pas à apprendre le contrôle, ne laissez-le pas en liberté dans ces situations.   Vous demandez peut-être plus que le chien peut donner.  
  
Un concept très important à comprendre est qu’un chien n'est pas un être humain et il ne devrait pas être traité comme tel.   Tout comme certains humains n'aiment pas TOUTES les personnes ou  situations dont ils se trouvent, c’est pareil pour les chiens.   Donc, il faut tenir cela en compte et comprendre que votre chien est un être sensible et réfléchi qui a peut-être seulement besoin de compréhension dans certaines situations.   Les chiens ne font jamais les choses sans raison ou sans avertissement, mais si leurs propriétaires ne les comprennent pas, ils peuvent être tenus responsables de cela.  C’est l'humain qui n’avait pas l’éducation ou les compétences dans l'observation et la compréhension.   La plupart des chiens veulent plaire, car ils reçoivent une réaction positive de leurs propriétaires, mais tous les chiens ne seront pas "parfaits" dans toutes les situations.   Aimez votre chien quand même et éduquez-le, ne le reprochez pas !
 

chiot berger australien


 
COMMENT RENCONTRER UN NOUVEAU CHIEN
Vous pouvez utiliser cette information pour les personnes qui vont rencontrer votre chien pendant que vous le sortez pour le socialiser.   Il est encore plus important d'enseigner aux enfants comment bien rencontrer et dire bonjour aux chiens.  

Beaucoup de gens voient un joli chien et veulent arriver à toute vitesse dessus, parlant d'une voix haute ou forte, pour le caresser.   Si vous pensez à la façon dont le chien perçoit cela, vous pouvez comprendre que ce n'est pas la bonne façon d'approcher.   Beaucoup de chiens se sent menacés par un étranger qui se précipite sur eux pour les toucher, surtout si la personne parle à haute voix et se penche au-dessus du chien, ou tente de le toucher.   Au lieu de cela, restez calme et laissez le chien vous approcher.   N'essayez même pas d'avoir un contact physique et ne parlez pas au chien.   Au lieu de cela, laisser le chien vous sentir et prendre le premier contact.   Après que le chien a fait cela, vous pouvez étendre votre main pour vous faire renifler.   Si le chien semble à l'aise et acceptant,  vous pouvez lui gratter sous la mâchoire.   Tant de gens mettent leurs mains sur la tête du chien, qui est un autre geste potentiellement menaçante.  La plupart des chiens n’aiment pas être tapoté sur la tête.   (Faites-le à vous-même et voyez si vous trouvez que c’est agréable).   Cela va de même pour le tapotement des côtes, quelque chose que les hommes aiment faire, donnant des tapotements durs sur le côté du chien.   Au lieu de cela, essayez de gratter sous le menton, sur la poitrine ou sur la croupe au-dessus de la queue.   C’est des endroits où la plupart des chiens aiment être caressés.  Sauf si vous connaissez le chien, n’essayez jamais de serrer un chien.   Sachez que l’acte de serrer un autre dans les bras est quelque chose que les gens aiment faire, mais les chiens ne le comprennent pas naturellement comme un signe d'affection. En fait, chez les chiens, il est plus susceptible d'être utilisé dans une interaction dominante.   Il est particulièrement risqué pour un enfant d’essayer d'embrasser ou serrer un chien étrange, car le chien pourrait mordre.   Bien que les gens pensent que c'est une mauvaise réaction pour un chien de mordre dans cette situation, c'est une réaction tout à fait naturelle pour le chien.  

En agissant de cette manière autour de nouveaux chiens, vous trouverez la plupart vont réagir beaucoup mieux que si vous avez joué l’amoureux des animaux odieux. Et, vous vous garderez en sécurité contre une morsure potentielle.  

En conclusion, quand vous prenez un Aussie chiot ou adulte, vous vous lancez dans ce qui devrait être un partenariat très fructueux avec une race de chien extraordinaire.   C'est à vous de préparer le terrain pour la réussite de votre petit canin génie !  Aidez-le à être tout ce qu'il peut être !  Éduquez, socialisez et réussissez !